6400.- Notables et Personnalités d'Haiti

Classification Histoire et Société

Raoul Cédras Raoul Cédras

M 1949 -  (68 ans)



  • Nom Raoul Cédras 
    Titre Haut gradé de l'Armée 
    Naissance 9 juil 1949  Jérémie Notable(s) associé(s) à ce lieu 
    Sexe
    Profil 
    • FAMILLE:
      ------------------------------
      .- Père: Raoul Cédras sr., un militants duvaliériste.
      .- Mère: Gabriëlle Rocourt
      .- Épouse: Yanick Prosper
      .- Enfants: Olivier, Michaëlle et Christian

    • ÉDUCATION:
      ------------------------------
      .- Etudes secondaires: Collège Saint Louis de Jérémie;
      .- Classes terminales: Collège Roger Anglade.
      .- Académie militaire. Classe de 1971: Promotion Jean-Claude Duvalier.
      .- Au cours de sa carrière militaire, il se rend à l'étranger, pour plusieurs stages dont:
      • celui de professeur d'éducation physique en Espagne en 1975-1976;
      • celui de la circulation routière au Panama;
      • celui de natation sportive au Panama en 1979;
      • celui de guerre politique à Taiwan en 1981.

    • CARRIÈRE:
      ------------------------------
      .- Officier de service avec le grade de sous-lieutenant à l'Académie militaire (1973-1976);
      .- Adjudant à la direction, toujours à l'Académie militaire (1976-1978);
      .- Commandant des cadets avec le grade de lieutenant (1978-1981);
      .- Capitaine et officier d'entrainement (1981-1983);
      .- Major, il devint Assistant du commandant du Corps des Léopards (1983-1986);
      .- Commandant du camp d'application à Lamentin en mars 1986, il est promu lieutenant-colonel un an plus tard;
      .- En 1989, il est promu colonel et devint le commandant de l'École militaire.
      .- En 1990, il est nommé président du comité militaire chargé des opérations électorales.
      .- Aristide, devenu président, le nomma chef d'état major des Forces Armées d'Haiti, son prédécesseur ayant été mis à la retraite. C'est don à ce tire qu'il occupa le devant de la scène politique après le coup d'état militaire du 30 septembre 1991 jusqu'au 13 octobre 1994 quand il s'exila.
      .- Durant la période du coup d'état, il conserva son poste après avoir assumé la paternité du coup.
      .- Les pressions internationales l'obligea à des civils comme chefs apparents du pouvoir exécutif.

    • EXIL:
      ------------------------------
      .- Le 13 octobre 1994, le général Raoul Cédras prit le chemin de l'exil, après avoir reçu des Etats-Unis des garanties pour sa survie économique et signé avec le voisin du Nord un agrément.
      .- Selon cet agrément, les États-Unis acceptèrent de louer trois de ses propriétés moyennant $5.000US par mois chacune, et de dégeler ses comptes bancaires aux États-Unis.
      .- Au Panama, il mène une vie de reclus, n'accordant aucune interview.
      .- Après le séisme de 2010 et le retour des fameux exilés (Jean-Claude Duvalier, le 16 janvier 2011, et Jean Bertrand Aristide le 18 mars 2011), la rumeur faisait croire en son possible retour.

    • SOURCES:
      --------------------------------------
      .- "Raoul Cédras." Newsmakers, Gale, 1994. Biography in Context. Dernière visite: 26 Mai 2017.
      .- Delince, Kern. Quelle armée pour Haiti? Paris : Militarisme et démocratie. Karthala ; Port-au-Prince : H.S.I, 1994; pp. 166-169.
      .- Lionet, Christian. Haïti : l'année Aristide. Paris : L'Harmattan, 1992. p. 309.

    ID I18  Politique et gouvernement
    Révisé le: 4 juil 2017 

  • Carte d'événements

    Lien Google MapNaissance : 9 juil 1949 - Jérémie
     = Lien Google Earth 

  • Photos de Notables
    Emile Jonassaint et Général Raoul Cédras.
    Emile Jonassaint et Général Raoul Cédras.
    Le président de facto Emile Jonassaint est salué par les militaires putschistes devant le palais législative le 11 mai 1994 après avoir reçu l'écharpe présidentielle.
    A sa droite, le général Raoul Cédras, l'homme fort du moment.
    Général Raoul Cédras
    Général Raoul Cédras
    Chef de l'état-major des FAd'H en 1991. Assuma la paternité du coup d'État du 30 septembre 1991. Il prit le chemin de l'exil au retour du président Jean-Bertrand Aristide en octobre 1994.
    Joseph Nérette et Raoul Cédras
    Joseph Nérette et Raoul Cédras
    Le président provisoire, Joseph Nérette, le jour de son investiture, flanqué de ses protecteurs, dont l'homme fort du moment, le gén. Raoul Cédras qui assuma la paternité du coup d'état du 30 septembre 1991.


≅ Pages similaires

article-footer-nav
Patronymes, Albums de photos, Calendrier, Nouveautés et revisions
Version = 11.1.1