Notre Blog: page 3


 

Message du président provisoire, Jocelerme Privert, à l’occasion du 210è anniversaire de l’assassinat de Dessalines

En ce 17 octobre 2016, la commémoration de la mort de l’empereur Jean-Jacques Dessalines nous ramène au souvenir d’un des jours les plus sombres de notre histoire, en même temps qu’elle nous impose une halte de réflexion et de méditation sur les péripéties de notre présent et les mésaventures de notre destin de peuple libre et indépendant.

Il y a 210 ans, en effet, le Père fondateur de la Patrie était sacrifié par des mains impies sur l’autel de sa passion pour la liberté et l’égalité, et pour cette indépendance acquise sur les champs de bataille, au prix d’un héroïsme qui n’a pas sa pareille dans toute l’Histoire universelle. La flamme de justice sociale qu’il voulait promener et implanter sur les vestiges des structures et des préjugés de l’époque coloniale s’est éteinte au Pont Rouge, dans l’ignominie d’un parricide que nous n’avons peut-être pas fini d’expier.

Texte de l’Intervention du Président provisoire, Jocelerme Privert, à la 71ème Session Ordinaire de l’Assemblée Générales de l’ONU

Excellence Monsieur le Président ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement ;
Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies ;
Mesdames et Messieurs ;
Honorables Délégués,

J’éprouve un réel plaisir à adresser, au nom de la délégation de la République d’Haïti et en mon nom propre, de chaleureuses félicitations à l’Ambassadeur Peter Thomson pour son élection à la présidence de notre Assemblée. Son expérience éprouvée des questions internationales et ses brillantes qualités personnelles augurent du succès des travaux de cette 71ème Session. Je voudrais aussi saluer de façon spéciale le Secrétaire général des Nations-unies, Monsieur BAN Ki-moon, pour ses performances remarquables à la tête de notre Organisation, notamment son engagement au chapitre de la paix et la promotion du développement dans le monde. J’associe la voix d’Haïti à l’hommage unanime qui couronne son deuxième mandat à la tête de notre Organisation.

L’ONU : Un événement sur la santé mentale & bien- être au cœur des objectifs du développement durable, participation de l’Université Notre-Dame d’Haiti (UNDH) et du Centre de Spiritualité et de Santé Mentale (CESSA)

Texte reçu le 16 septembre 2016

Les missions permanentes du Canada et de Palau, Afrique, auprès des Nations-Unies ont organisé, au siège central de l’ONU, à New York, le jeudi 7 septembre 2016, un événement sur la Santé Mentale afin d’évaluer les actions audacieuses et transformatrices menées à travers le monde par rapport aux Objectifs de Développement Durable.

L’initiative intitulée : Santé Mentale & Bien-Etre au Cœur des Objectifs Du Développement Durable : Des Paroles aux Actions , en référence au « Programme de développement durable à l’horizon 2030 » conçue et réalisée conjointement avec l’Association Internationale de Psychologie Appliquée, a permis aux ambassadeurs et aux scientifiques de communiquer ce que les missions diplomatiques, les universités, les organisations, ont déjà fait, à travers le monde, pour répondre aux objectifs du développement durable au niveau de la Santé Mentale.

Discours du Gouverneur de la BRH, Jean Baden Dubois, à l’occasion de l’installation du nouveau Conseil d’Administration de la BRH le 31 août 2016

Excellence Monsieur Le Premier Ministre;
Honorable Président de l’Assemblée Nationale;
Messieurs les Honorables Présidents de la Commission des Finances du Sénat de la République et de la Chambre des Députés;
Messieurs les Honorables Parlementaires;
Monsieur le Ministre de l’Économie et des Finances;
Monsieur le Ministre de la Justice;
Madame la Présidente de la Cour des Comptes et Du Contentieux Administratif;
Mesdames, Messieurs les Membres du Cabinet ministériel;
Chers collègues du Conseil d’Administration de la BRH;

Jean Baden Dubois lors de son discours le 31 août 2016
Jean Baden Dubois lors de son discours le 31 août 2016
Mesdames / Messieurs les représentants du système financier;
Cadres de la BRH;
Distingués invités;
Mesdames, Messieurs,

C’est un grand honneur pour moi d’assumer la présidence du nouveau Conseil d’Administration de la Banque de la République d’Haïti, après ratification du Sénat de la République. Au nom de mes collègues, je remercie le Président de la République son Excellence Monsieur Jocelerme Privert, le Premier Ministre, son excellence Monsieur Enex Jean Charles, le Ministre de l’Economie et des Finances, Yves Bastien ainsi que les honorables sénateurs pour leur confiance en notre intégrité, en nos capacités et en notre détermination à mener à bien la tâche qui nous est confiée pour les trois prochaines années.

Retour aux années tumultueuses?

“Le cynisme, l’égoïsme, le chacun pour soi, ça finit par puer très, très fort.”
Morel, François. Je veux être futile à la France. Paris: DeNoel/France Inter, 2013 (14 décembre 2012).

 

cynique
Le cynique

On l’avait vu dans les années 2001-2004, et l’histoire nous rapporte les événements de la fin de l’année 1956 et des neuf premiers mois de 1957. On voulait alors se défaire d’une personne, et pour ce, on a pris les grands moyens qui se sont révélés déstabilisateurs, en ciblant tout, même ses propres partenaires.

Aujourd’hui, on a l’impression de revivre ce cauchemar. On veut renvoyer un président provisoire et, au lieu d’encourager les parlementaires à privilégier les intérêts suprêmes de la nation et à se réunir en assemblée nationale pour lui donner, s’il le mérite vraiment, un vote de non reconduction, on lance alors dans la rue ses hordes « lourdement armées » qui ciblent les rares entreprises fonctionnant encore dans le pays et certains hôtels [1].

début de la page
X