Notre Blog: page 3

 

Élections du 20 novembre : Où est l’engouement?

Après les déconcertantes élections du 8 novembre aux États-Unis, Haïti, se prépare à sa journée électorale dans le but de boucler le processus entamé plus de 15 mois plus tôt et qui a été alors un véritable fiasco.

Absent pourtant l’engouement, la frénésie et l’effervescence observés lors des élections précédentes.

Élections du 20 mars 2011Dépouillement des urnes dans un centre Vigilance et prudence des donateurs (Photo de Dieu Nalio Chery / AP Photo)
Élections du 20 mars 2011
Dépouillement des urnes dans un centre
Vigilance et prudence des donateurs
(Photo de Dieu Nalio Chery / AP Photo)

Drôle de leaders!

Juge Cantave prêtant serment comme président de la Cour de Cassation, 9 mars 2015N’ayant aucun sens de l’opportunité, ou ignorant les enjeux du moment, ou encore incapables de lever le voile épais et lourd de leurs intérêts personnels et claniques, la majorité de nos leaders, qu’ils soient “élus” ou promus, ont une drôle de façon de s’empêtrer, et par ricochet, nous empêtrer en inventant de pseudo-problèmes.

Les difficultés que traversent nos compatriotes, qu’ils soient encore debout dans la péninsule du Sud après le passage de l’ouragan Matthew, ou rampant sous toutes les frontières de l’Amérique centrale dans l’espoir de trouver un endroit accueillant capable de les offrir des lendemains meilleurs, sont ignorées.

Les juges de la Cour de Cassation revendiquent la présidence: Résolution

message_texteLes juges de la Cour de Cassation, réunis à l’extraordinaire, ont décidé ce qui suit:Considérant que la Constitution du 29 mars 1987 en son article 59 stipule que la souveraineté nationale est exercée par trois (3) pouvoirs : Législatif, Exécutif, Judiciaire. Que, de plus l’ensemble de ces trois pouvoirs constitue le fondement essentiel de l’organisation de l’Etat qui est civil;

Considérant que, dans l’accord caduc du 6 février 2016. La Cour de Cassation a été écarté par les deux autres Pouvoirs de l’État.

Message du président provisoire, Jocelerme Privert, à l’occasion du 210è anniversaire de l’assassinat de Dessalines

En ce 17 octobre 2016, la commémoration de la mort de l’empereur Jean-Jacques Dessalines nous ramène au souvenir d’un des jours les plus sombres de notre histoire, en même temps qu’elle nous impose une halte de réflexion et de méditation sur les péripéties de notre présent et les mésaventures de notre destin de peuple libre et indépendant.

Il y a 210 ans, en effet, le Père fondateur de la Patrie était sacrifié par des mains impies sur l’autel de sa passion pour la liberté et l’égalité, et pour cette indépendance acquise sur les champs de bataille, au prix d’un héroïsme qui n’a pas sa pareille dans toute l’Histoire universelle. La flamme de justice sociale qu’il voulait promener et implanter sur les vestiges des structures et des préjugés de l’époque coloniale s’est éteinte au Pont Rouge, dans l’ignominie d’un parricide que nous n’avons peut-être pas fini d’expier.

Texte de l’Intervention du Président provisoire, Jocelerme Privert, à la 71ème Session Ordinaire de l’Assemblée Générales de l’ONU

Excellence Monsieur le Président ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement ;
Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies ;
Mesdames et Messieurs ;
Honorables Délégués,

J’éprouve un réel plaisir à adresser, au nom de la délégation de la République d’Haïti et en mon nom propre, de chaleureuses félicitations à l’Ambassadeur Peter Thomson pour son élection à la présidence de notre Assemblée. Son expérience éprouvée des questions internationales et ses brillantes qualités personnelles augurent du succès des travaux de cette 71ème Session. Je voudrais aussi saluer de façon spéciale le Secrétaire général des Nations-unies, Monsieur BAN Ki-moon, pour ses performances remarquables à la tête de notre Organisation, notamment son engagement au chapitre de la paix et la promotion du développement dans le monde. J’associe la voix d’Haïti à l’hommage unanime qui couronne son deuxième mandat à la tête de notre Organisation.

début de la page
 
error: Content is protected !!
X