7330.005.- Profil de la ville de Jérémie

Classification Géographie et tourisme

Status et histoire:


  • Le premier établissement de cette ville se trouvait entre les rivières de la Voldrogue et la Grande-Rivière. Il portait le nom de Trou Jérémie, du nom d’un pêcheur.

    jeremie_air
    Jérémie, vue aérienne
  • La ville actuelle fut fondée en 1760. Des incendies dont ceux du 16 juillet 1876 et des années 1884 et 1885 effacèrent le tracé original.
  • Ancien nom: Trou-Jérémie;
  • Surnom: Cité des poètes.
  • Dans cette ville naquit le père d’Alexandre Dumas.
  • Chef -lieu du Département de la Grande Anse.
  • Arrondissement avec 5 communes.
  • Le port fut ouvert au commerce extérieur en 1807.
  • Harcelé par Jean-Baptiste Perrier, dit Goman, chef d’une bande de brigands et opposant au gouvernement de Port-au-Prince, pendant plus d’une décade. Goman avait été même nommé comte de Jérémie par Henri Christophe.
  • Le 7 Mars 1812, Jérémie se détacha du gouvernement du Sud, et se prononce en faveur de Pétion. Le colonel Pierre Henry, à la tête de la 18ème donna le signal de la défection.
  • Lors de la prise d’arme Boyer Bazelais contre le président Salomon, Jérémie, encouragé par le sénateur Kerlegrand, s’allia aux insurgés le 28 Mai 1883. La ville capitula après huit mois d’un blocus et d’un siège qui ajoutèrent à son isolement.
  • Jérémie devint une ville tristement célèbre à la suite du massacre de quelques-uns de ses habitants taxés de conspirateurs, dont des parents des membres du groupe “Jeune Haiti”. Cette tuerie  qui débuta au crépuscule du 5 août 1964, passa à l’histoire sous le vocable des “Vêpres jérémiennes”.
  • Siège du diocèse de Jérémie crée en 1972:

Nom des habitants:


  • Jérémiens, Jérémiennes

Location:


  • 18.65° Latitude Nord;
  • 74.12°Longitude Ouest

Gouvernement:


  • Conseil départemental:
  • Mairie:

Fameux Jérémiennes et Jérémiennes:


Attractions tourisques:


  • Fort Marfranc, construit pour défendre Haiti contre un retour possible des Français.
  • Habitation Latibolière où naquit le père du poète français Alexandre Dumas.

Désastres naturels:


Ville pratiquement isolée du reste du pays, à cause d’un réseau routier déficient, Jérémie a été frappé par un cyclone plus d’une vingtaine de fois, certains causant des dégâts considérables comme par exemples:

  • La première ville fut détruite par les ouragans de 1772,1775, 1781.
  • 28 Septembre 1873.
  • 12 septembre 1875;
  • Le cyclone Hazel qui la brossa sévèrement le 11 octobre 1954;
  • Le cyclone de 1958 connu sous le nom d’Ella
  • 24 Août 1964 le cyclone Cléo y fit 192 victimes
  • 5 Août 1980: cyclone Allen
  • 12 novembre 1994: Gordon
  • 4 octobre 2016: Matthew

Jérémie avant et après le cyclone Matthew

Distance des autres villes et communes:


Médias de Jérémie et des environs:


Patron de la ville:


Citations sur la ville:


  • “J’aime le bruit plaintif de tes vagues d’argent,
    De tes flots en démence,
    Qui chantent l’hymne ardent, harmonieux, changeant
    De l’Océan immense.”
    Durand, Oswald. Rires et pleurs, cité par Semexan Rouzier dansDictionnaire Géographique et administratif d’Haiti Port-au-Prince : Imprimerie Auguste Heraux, 1927; p. 74.
  • “Joyeuse Jérémie,
    O ma brune chérie,
    Puisses tu toujours rajeunir
    Tes attraits et ta grâce,
    A l’étranger qui passe
    Parlent souvent de revenir.”
    Ducas Hyppolite
  • “Nature seems to be using Jérémie landscape to put on a permanent exhibit of its most lavish generosity.” [A travers Jérémie, la nature, dans une exposition permanente, affiche son extravagante générosité.]
    Diederich, Bernard. Bon Papa : Haiti’s Gen. Paul E. Magloire. Princeton, N.J. : Markus Wiener, 2008; p. 106.
  • “Salut Jérémie! ville coquette et légèrement vantarde! Tu te caches timidement au fond de ta gracieuse baie mais profite de ton isolement pour étudier, penser, faire de la poésie et de la politique. Tu fascines par ton rayonnement!”
    Sansaricq, Mgr Guy. Dans une note publiée lors de la nomination de Mgr. Joseph Gontran Ducoste, evêque de Jérémie.

Autres références:


Publications sur de Jérémie:


  • 20e anniversaire de fondation du diocèse de Jérémie, Haïti, 1972-1992. Sainte-Foy, Québec : A. Sigier, 1993
  • Chassagne, Albert D. Bain de sang en Haïti : les Macoutes opèrent à Jérémie. [S.l. : s.n.], 1977.
  • Dorimain, Martin Guiton. Jérémie d’antan, 1673-1789. [S.l. : s.n., 1978.
  • Duvalier, François. Le grand discours de la Grand’Anse, prononcé à Jérémie. Port-au-Prince : s.n., 1957.
  • Journet, Jean. Jérémie en 1845. Paris : Chez Carpentier, 1845.
  • Fernandez, Dominique. Jérémie, Jérémie. Paris : Grasset; 2005.
  • Rouzier, Arthur. Les belles figures de l’intelligentsia jérémienne : du temps passé– et du présent. [Port-au-Prince] : s.n., 1986.
  • Riquet Dorimain, Michel. Conception, élaboration et réalisation d’un projet éducatif dans une école secondaire à Jérémie (Grand’Anse, Haïti: mémoire. Hull, Québec : Université du Québec à Hull, 2004.
  • Rouzier, Arthur. La vengeance des “loas” : histoire dune famille Jérémïenne : roman. [Port-au-Prince] : Imp. La Phalange, 1984.
  • Vigoureux, Gustave. L’année terrible ou, 1883 á Jérémie.[Jérémie] : Imprimerie du “Centenaire”, 1909.

Image signalant le début de la page. Courtoisie webgraphique.com
article-footer-nav

Profil de la ville de Port-de-Paix

Date de création: 2 décembre 2002
 Dernière mise à jour: 14 octobre 2016

Profil de la ville de Jacmel