Pour un carnaval où l’art côtoie la bienséance

Texte publié le lundi 29 janvier 2018 à 17:59

La nouvelle tomba en mi-semaine : Le groupe musical de Joseph Michel Martelly est exclu du défilé carnavalesque des Gonaïves [Voir note] devant se dérouler du 2 au 4 février.

C’est une décision qui a demandé, de la part du Comité organisateur du carnaval de la Cité de l’indépendance, beaucoup de courage. Mais Les habitants des Gonaïves sont connus pour leur courage. Et encore une fois, nous les applaudissons.

Certains voudraient voir dans cette exclusion, une position politique. Pour nous, elle reflète plutôt un désir des membres du Comité de se présenter en “agents de moralité” dans une société où la désintégration morale est visible dans tous les centres urbains. Pour ce, ils refusent d’accepter la grivoiserie et l’obscénité comme parties intégrantes des festivités carnavalesques qui devraient, en principe, être une fête projetant la culture haïtienne dans ce qu’elle a de singularité, et où les familles se divertiraient sainement tout en se délectant des œuvres musicales bien balancées, tout en admirant les motifs allégoriques des chars, masques et autres déguisements originaux.

 

Nouvelles d'Haiti

Nouvelles internationales
 

Nouvelles Internationales

Nouvelles d'Haiti

Histoire d'Haiti: 1843-1879

Après le départ pour l'exil du président Jean-Pierre Boyer dont l'administration détient à ce jour le record de longévité (1818-1843) jusqu'à l'avènement de Faustin Soulouque, quatre gouvernements éphémères se succédèrent sans arriver à réparer les dégâts de ses dernières années au pouvoir:

I. Charles Rivière Hérard:

D'abord chef du gouvernement provisoire formé de leaders du mouvement de Praslin assistés alors d'un Conseil d'État de neuf membres, Charles Rivière Hérard fut désigné président par les Constituants chargé de la rédaction de la Constitution de 1843. Cette nouvelle Charte, la deuxième en vigueur sur toute l’île, réduisit considérablement l'autorité du président qui ne fut plus à vie et dont le mandat devrait expirer chaque quatre ans. Certains de ses privilèges furent octroyés au Parlement...

Introduction
Notre Blog
Calendrier d'Haiti
Albums de photos
error: Content is protected !!
X